Liberscribes/Article/Solitude, impacts-avantages et inconvénients.


Plusieurs personnes font face à la solitude sans pour autant comprendre ses causes et conséquences ou encore les bienfaits que cela peut leur procurer. Cet article détaille tout ce qu’il faut savoir sur la solitude.


Comment définis-tu la solitude ?


La solitude est l’état d’une personne qui se sent seule, abandonnée ou encore isolée du monde extérieur. Elle est aussi l’état ponctuel ou durable plus ou moins choisi ou subi par un individu qui n’est engagé dans aucun rapport avec autrui.


Comment reconnaître la solitude ?


La solitude est certes un sentiment intense de souffrance dû au fait qu’une personne se sente mal ou seule au monde, mais il ne faut pas oublier que nous avons tous des besoins différents que nous devons satisfaire. Toutes les personnes qui vivent seules ou qui sortent seules ne sont pas forcément déprimées ou encore malheureuses. Certaines personnes ressentent le besoin de vivre seules. Leur indépendance et leur liberté font partie intégrante de leur force à s’assumer. C’est ce qui pousse certains individus à être plus réticents envers le monde extérieur.
Prenons d’ailleurs l’exemple des personnes les plus introverties. Elles se sentent mieux dans la solitude, car pour elles, la solitude est le seul moyen d’éviter les interactions sociales. Ces personnes préfèrent se recroqueviller et ne compter que sur elles-mêmes pour leurs besoins. On les appelle les « solitaires ». Pour eux, la solitude est le seul refuge sous lequel ils s’abritent. Alors pour savoir si une personne souffre réellement de la solitude, il faut observer attentivement ses faits et gestes. Ceux qui souffrent vraiment de la solitude ont du mal à vivre sans être entourés de plusieurs personnes. Pire encore, ces personnes ont du mal à vivre sans recevoir des appels, des messages ou encore des visites. Dans ce cas, il est difficile pour elles d’être en joie.

Certaines personnes ressentent le besoin de vivre seules. Leur indépendance et leur liberté font partie intégrante de leur force à s’assumer. C’est ce qui pousse certains individus à être plus réticents envers le monde extérieur.


Quels sont les signes qui montrent qu’une personne souffre de la solitude ?


Plusieurs signes peuvent nous permettre de déterminer qu’une personne souffre intérieurement de la solitude. Lorsque vous vous doutez qu’une personne très proche de vous ou qu’une personne lambda souffre de la solitude en silence, pour relever le doute, il faut être très vigilant et suivre cette personne de très près. Si vous constatez par exemple chez cette personne un changement d’humeur radical ou un changement d’habitude par rapport à son état de tous les jours (un repli sur soi, une timidité, un manque absolu de confiance en soi, le manque d’appétit, la perte du poids) ou encore si vous remarquez que cette dernière a le sentiment de ne pas être comprise par les autres ou de ne pas appartenir à ce monde, d’être rejetée, exclue, jugée, abandonnée, il faut rapidement essayer de comprendre ce qui ne va pas à son niveau. Il faut essayer de l’amener à communiquer davantage et à s’impliquer plus, car ce sont généralement les signes qui montrent qu’une personne souffre de la solitude en cachette.
Cependant, il faut noter aussi que parfois, certains individus peuvent se sentir mal au fond d’eux bien qu’étant entourés de plusieurs personnes. Une personne peut se sentir seule si elle a le sentiment de ne pas être entendue ou comprise par ses proches. Alors il faut savoir distinguer la solitude positive de la solitude négative.

Akula, kotorya Ne plavayet, Ne tonet, Товарищ


Quels sont les avantages de la solitude ?


La solitude peut être un sentiment pesant, mais elle est très différente quand une personne choisit elle-même de la vivre. Une personne peut choisir de vivre dans la solitude pendant une période donnée pour s’éloigner des problèmes ou trouver le temps de développer une activité créative, intellectuelle ou spirituelle.
Il faut avouer qu’il est parfois difficile pour nous de comprendre nos besoins et nos désirs ou de mieux nous connaître nous-mêmes avec notre quotidien agité de tous les jours. Les réseaux sociaux et tout le tralala que nous vivons au quotidien ne nous permettent pas de faire le point sur tout ce qui nous concerne. Dans ce cas, la solitude à certains moments est alors un choix crucial, car elle permet à l’individu de s’éloigner pour faire le bilan de sa vie. Elle a une mauvaise réputation, mais elle est indispensable pour notre bien-être, car le fait de nous retrouver seul de temps en temps permet de s’auto découvrir, de connaître nos forces et nos faiblesses, de développer en nous la confiance en soi, la maîtrise de soi et de contrôler notre tempérament. La solitude et le calme améliorent nos relations avec les autres et avec nous-mêmes.
Toutefois, pour être réaliste, nous avons tous peur de la solitude, car nous avons tendance à confondre cette notion avec l’isolement qui est un état prolongé et pesant de la solitude. Il est tout à fait possible d’avoir une vie sociale très épanouie tout en s’accordant des moments loin de tout. De nombreuses activités peuvent être savourées en solo : aller à une exposition, au ciné, voyager… L’occasion de se connaître davantage et d’apprécier les choses autrement. Aussi, lorsque vous êtes habitué à vivre seul avec votre personnalité, vous avez plus de facilité à entreprendre des relations amicales ou amoureuses sans avoir à vous plaindre de chaque situation.

De nombreuses activités peuvent être savourées en solo : aller à une exposition, au ciné, voyager… L’occasion de se connaître davantage et d’apprécier les choses autrement.


Quels sont les inconvénients de la solitude ?


Bien que la solitude soit indispensable à notre bien-être et à la réalisation de notre personnalité en tant qu’être humain, elle peut s’avérer très dangereuse et peut conduire progressivement à la mort.
En effet, lorsqu’on dit qu’une personne souffre de la solitude, elle souffre en réalité d’isolement sévère, ce qui peut s’avérer fatal si cela continue sur une longue période. L’isolation sévère est comme une prison. Elle est triste et déprimante. Elle développe en nous un complexe de notre propre être, un traumatisme, des idées sombres et lugubres dont on ne peut pas facilement se débarrasser. Il est vrai qu’on a tous besoin parfois de solitude pour faire le tri dans notre vie à certains moments, mais quand cette solitude positive se transforme en solitude négative, elle entraîne la dépression, le stress, le manque de confiance en soi et d’appétit, la perte du poids et petit à petit, elle prend possession de toutes nos facultés mentales.


Quels sont les dangers auxquels on est exposé une fois dans la solitude ?


L’isolement et la solitude peuvent conduire à la dépression. Cette dépression peut facilement amener au suicide. Elle peut aussi engendrer un stress qui peut conduire progressivement à l’augmentation des risques de maladie du cœur, d’AVC et par la suite à une mort précoce. Une fois exposé à la solitude et à l’isolement, il est très difficile de s’en sortir lorsqu’on n’a pas le mental qu’il faut pour y arriver.

Dealing with Mental Breakdown and Internal Emptiness


Quel est l’impact de la solitude sur notre santé mentale ?


Passer trop de temps seul ou un manque de contact avec le monde extérieur peut gravement nuire à notre santé mentale ou encore à notre santé physique. Il est important de savoir distinguer la solitude positive de la solitude négative.
La solitude positive est le moment où nous passons plus de temps seuls sans avoir à nous plaindre. C’est aussi la période pendant laquelle nous sommes plus productifs et créatifs. Nous gagnons plus en indépendance, car nous apprenons plus sur nous-mêmes, ce qui permet de booster en nous la confiance en soi et d’améliorer nos relations extérieures. Par contre, la solitude négative entraîne généralement une diminution de la motivation et des sauts d’humeur pas possible.
Les personnes qui souffrent de la solitude se sentent tout le temps faibles et seules. Elles sont toujours mal en point. Ces personnes sont plus prédisposées à souffrir de troubles comme l’anxiété, la dépression, la perte du goût à la vie qui conduisent généralement les faibles d’esprit au suicide. Il faut savoir trouver un équilibre entre la solitude négative et la solitude positive. Que vous soyez introvertis ou extravertis, il faut arriver à compartimenter pour ne pas être une victime de la solitude.


Comment se comporter avec une personne qui souffre de la solitude ?


Une personne qui souffre de la solitude est en même temps une personne vulnérable alors il faut savoir comment s’y prendre avec cette dernière. Nombreuses sont les personnes qui se sentent isolées ou abandonnées. Lorsque vous constatez qu’une personne de votre entourage souffre de la solitude, la première des choses à faire est d’en parler avec elle. Il faut amorcer le dialogue en douceur avec la personne en situation d’isolement en l’amenant à vous faire confiance. Il faut l’écouter attentivement sans poser de jugement. Il faut prendre tout son temps s’il le faut pour l’écouter, car ces personnes ont du mal à se confier lorsqu’elles ne se sentent pas en confiance. Il faudra donc être très patient (e).
Si au fil du temps, la situation ne s’améliore pas malgré tout ce que vous avez fait pour l’aider, que ce soit en l’écoutant ou en lui racontant des histoires drôles, c’est que l’isolement de cette personne a atteint un niveau supérieur. Il est très profond.
La solitude peut être liée à une rupture amoureuse, la perte d’un emploi, ou d’une personne importante, des problèmes de santé ou autres.

La solitude peut être liée à une rupture amoureuse, la perte d’un emploi, ou d’une personne importante, des problèmes de santé ou autres.

Les causes d’une telle solitude voire de cet isolement sévère sont multiples. La solitude attaque très souvent les personnes les plus fragiles qui n’arrivent pas à suivre le rythme que la vie leur impose. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas attendre avant d’aller chercher de l’aide auprès d’un spécialiste. Celui-ci pourra à son tour évaluer le problème, les besoins et poser un diagnostic si nécessaire. Il pourra ensuite diriger cette personne vers un chemin moins pénible.
Comment faire pour ne plus souffrir de la solitude ?
C’est très simple ! Pour ne plus souffrir de la solitude, il faut d’abord prendre le dessus sur elle et ne pas se laisser abattre.
Pour commencer, apprenez à vous pardonner et à pardonner tous ceux qui vous ont fait du mal tout en ignorant tout ce qui peut vous mettre dans un état de tristesse. Prenez votre courage à deux mains et efforcez-vous d’aller vers les autres. Cela vous permettra de vous faire de nouvelles connaissances d’où naîtront des relations saines avec des personnes avec qui vous pourrez parler librement des raisons de votre isolement. Il est nécessaire de discuter et de partager ses sentiments avec des personnes honnêtes et compréhensives pour sortir d’un état de solitude.
Ensuite, sentez-vous utile ! Mine de rien, le fait de se sentir utile peut booster la confiance en soi et par la même occasion, vous pourrez trouver une passion à laquelle vous vous accrocherez. La peinture par exemple. Quoi de plus beau que de peindre ses rêves ? Ou encore l’écriture pour écrire ses rêves ? Mieux encore la danse, le sport et la lecture pour vous aérer l’esprit. Allez-y ! Foncez et n’arrêtez pas de croire en vous.
Enfin, trouvez-vous un cercle d’amis confiants. Ceux qui n’hésiteront pas à faire des folies avec vous, histoire de vous amener à vous détendre et à jouir pleinement de la vie.


Quelles sont les personnes les plus exposées à la solitude ?


Premièrement, les personnes endeuillées sont très susceptibles de souffrir de la solitude voire de l’isolement total. En l’absence de leur proche, ces personnes ont tendance à développer des sentiments de colère et de méfiance qui les poussent à rester à l’écart de tout. Elles ressentent le besoin de s’isoler de peur de s’attacher à nouveau à quelqu’un qui finira aussi par partir. Elles sont alors réticentes et vivent isolées.
Ensuite, nous avons les personnes âgées. Elles sont aussi des personnes susceptibles de souffrir de la solitude. L’éloignement d’un membre de la famille, le décès du conjoint ou de la conjointe, les maladies comme le cancer ou l’insuffisance cardiaque, les troubles mentaux, la paralysie d’un ou de plusieurs membres sont autant de raisons qui favorisent l’isolement chez les personnes âgées.
Et enfin, les jeunes. Certains ont tendance à vite développer des complexes. En l’absence de relation amoureuse ou amicale, ces derniers peuvent se sentir seuls ou abandonnés et croire que personne ne les aime ou qu’ils ne font pas partie de ce monde. Cette frustration peut pousser beaucoup à s’isoler et à rester dans son coin. Les adolescents aussi peuvent être victimes de la solitude suite à un déménagement ou à un changement d’école.

En l’absence de relation amoureuse ou amicale, ces derniers peuvent se sentir seuls ou abandonnés et croire que personne ne les aime ou qu’ils ne font pas partie de ce monde.


En somme, la solitude est le fait de se sentir seul ou abandonné. Malgré sa mauvaise réputation, il faut avouer que la solitude joue un rôle primordial dans l’accomplissement de tout être humain. La solitude est vue de deux manières. La solitude positive qui implique pour une personne de vivre et de s’accomplir toute seule sans avoir à se plaindre et celle négative qui se solde la plupart du temps par le suicide de certains.


Centia Hss, Liberscribes

Photo Credit: GoddessTia

Laissez un commentaire, partagez l’article avec quelqu’un qui en a besoin et surtout, Abonnez-vous à Liberscribes.com et suivez-nous nous sur Facebook : Liberscribes