Liberscribes Poetry-Adventures-Self

“S’en aller”



Le silence, le calme, l’aventure
S’en aller sans plus jamais tourner le regard
Plonger la tête en avant sans destination fixe
Jouir du bonheur de l’inconnu qu’on embrasse
Le coeur enfiévré, les poumons pleins,
Voguer en toute liberté consciente,
Le vent, l’océan, les vagues, l’horizon,
Quand le ciel à la terre dit, sourire au coin,
Soeur viens, qu’on s’embrasse, qu’on s’enivre
Qu’ensemble qu’on soit un, pour le voyageur aider.
Je me lève et j’avance vers une destination inconnue
Avec la conviction de me retrouver au bout du chemin.
Au bout du chemin, c’est peut-être là où se trouve la maison.



Paterne Freeman Shadowriter, Entre Deux Vies, Poetry Volume

Photo Credit: Pinterest