Liberscribes/Poetry about relationships/Love

Jusqu’à ce que la mort nous sépare.



Jusqu’à ce que la mort nous sépare, mon amour
je serai auprès de toi tous les jours.
Je serai avec toi, peu importe les orages et les tempêtes
tu resteras mon centripète car,
c’est toi et moi dans ce monde.
On s’attirera l’un vers l’autre comme des ondes
car, on existait, les deux en un depuis la création de l’univers
depuis tout petit, on était liés
Toi et moi, pour l’éternité.
Jusqu’à ce que la mort nous sépare sur cette terre
et que nos âmes se réunissent de l’autre côté du rideau,
je serai ta force quand tu n’auras plus de vie.
Tu seras au coeur de mes écrits
quand, je n’aurai plus d’inspiration.
Jusqu’à ce que la mort nous sépare ici-bas
je serai à tes côtés dans les déboires
parce que, pour moi c’est un devoir.
Je serai ta consolation
si l’envie de pleurer venait à te prendre.
On n’a pas été faits pour se perdre
tu seras là pour moi
et moi, pour toi.
Je serai ta source d’espérance
et toi, tu m’aideras à ne jamais perdre confiance.
Je te soutiendrai peu importe les moments que nous traverserons
parce que, c’est toi et moi contre le reste du monde.



Edith Oualofeye, Liberscribes

Photo Credit: Pinterest