Liberscribes Poetry-Love-Relationships

Réponse à “A nos étoiles” de Paterne Freeman Shadowriter

“A nos retrouvailles”

Nous ne sommes pas des étrangers.
Nous sommes bien plus tous les deux.
Nous sommes deux flammes jumelles.
Et nous attendons la fusion de l’Univers.

Le temps meilleur allié nous le dira.
Nous attendons patiemment son signe.
Ce n’est pas la faute à nos si belles étoiles.
Le moment n’est pas propice pour cette fusion.

Alors quoi que l’on dise, cette flamme ne tarit pas !
Elle est la source immortelle et féconde qui nous lie.
Elle existera toujours car elle est unique au monde.
Et brillera encore et encore tant que le dieu sera ici-bas.

Vivons notre vie et que le bonheur nous suive.
Accomplissons nos rêves et soyons meilleurs.
Nos cœurs remplis de poésie, écrivons nous des vers.
Car à la fin, autour d’un verre de vin, nous allons en rire.

Nous ne sommes pas des étrangers, non.
Nous sommes bien plus toi et moi en cette vie.
Nous sommes la terre et le ciel, jamais l’un sans l’autre.
Et nous attendons patiemment que nos âmes se retrouvent.



Centia Hss, Liberscribes

Photo Credit: Internet