Liberscribes/Poetry- Human Relationships/Pain/Heartbreak-Differences



A nos étoiles

Quand souvent on me le demande,
Le coeur déchiré, j’hésite avant de répondre,
Que même si on a du mal à le croire,
Depuis le premier jour, tu as toujours été importante à mes yeux.
Je sais que j’ai une drôle de façon de le montrer,
Mais je n’ai jamais pu faire les choses comme monsieur-madame.

Il m’arrive presque tout le temps de me demander,
Pourquoi a-t-on autant de mal à se comprendre ?
Deux belles âmes qui au fond s’apprécient vraiment.
A qui s’en prendre pour des réponses avoir?
A qui incombe-t-elle la faute s’il le faut, un coupable ?
Je sais qu’aucun de nous n’a jamais pu faire semblant,
On aura eu le mérite d’être restés fidèles à nos différentes personnalités.
Serait-ce là la raison de ces divergences d’opinion ?
Je veux croire que non, puisque nous ne sommes en rien des clones.

Et même s’il t’arrive souvent de me traiter de tous les noms d’oiseaux,
De penser que je te relègue au deuxième rang
A tort ou à raison,
J’aimerais que tu comprennes que jamais tu n’as été ciblée
Pour être la victime malheureuse de mon mode de vie jugé un peu trop vite hétéroclite.

Maintenant si tu le permets,
Je voudrais parler de toi,
De cette belle âme que j’ai eu le bonheur de rencontrer
Au coeur de mes interactions ici sur Terra,
De ce jeune esprit brillant et rêveur
Avec qui j’ai eu la chance de construire de beaux souvenirs,
De cette brillante personne altruiste et dévouée aux autres,
Une personne dont la gentillesse me fait parfois Penser aux règles de base de chez-moi,
L’endroit dont je ne fais que chercher le portail en me dévouant à la tâche,
Cet esprit si vif, si fou avec un coeur qui sait aimer sans réserve,
De cette chance inouïe que j’ai eue de t’avoir rencontrée
Aussi improbable fut-elle la circonstance à la base.

Si l’Univers n’a permis que ces moments
Alors des raisons il y a au cœur de l’expérience.
Devrais-tu m’en vouloir pour cela,
A la moindre occasion me traiter de tous les mots pour te défouler,
A quelle fin je me demande,
Dans quel but final dis-moi ?

Faut-il toujours un coupable pour comprendre que Certaines expériences sont faites pour nous aider à grandir ?
Avons-nous besoin de mal nous comporter l’un envers l’autre
Pour exprimer nos colères, tous ces sentiments refoulés ?
Sommes-nous devenus si étrangers ?

Et le temps, meilleur allié,
Que nous réserve-il par la suite ?
Et si nous sommes issus de deux mondes différents,
Est-ce vraiment ma faute au fond?
Ne serait-ce peut-être pas la faute à nos étoiles ?


Paterne Freeman Shadowriter, Entre Deux Vies, Poetry Volume

Photo Credit: Pinterest