Liberscribes/Poetry-Love-Relationships/Pain/Heartbreak

Cette nuit comme tant d’autres,
Je n’ai pas pu fermer les paupières.
J’ai pleuré depuis le jour où tu es parti.
Je ne comprends toujours pas pourquoi.
Pourquoi j’ai du mal à accepter ta décision.

Quand je t’ai connu, mon âme était nue.
Tu as su l’habiller avec tes mots et ton amour,
Alors sans arrière pensée je t’ai fait confiance.
Je t’ai donné tout l’amour dont j’ai été maîtresse
Je t’ai aimé d’un amour sincère et inconditionnel.

J’ai beaucoup pleuré ton départ mais cette nuit,
J’ai pleuré plus que toutes les nuits précédentes.
J’essaie vraiment de t’oublier et ne plus penser à toi,
Mais comme par magie, une alchimie toute naturelle,
Tout me ramène directement à toi même si tu es si loin.

Les jours passent mais pour moi rien ne change.
Ton cœur est toujours prêt du mien depuis des années.
J’aurais voulu de toutes mes forces tourner la page,
Mais à chaque fois que je ferme les yeux, tu apparaîs.
Je te vois déambuler dans la pièce, comme autrefois.

J’ai beaucoup pleuré cette nuit en pensant à toi.
Malgré que j’ai essayé de me changer les idées,
De combattre cet amour qui ne cesse de me hanter,
Je n’y arrive toujours pas car à toi, je reste connectée.
De loin ou de près, tu demeures mon amour éternel.

Centia Hss, Liberscribes

Photo Credit: Pinterest