Douleurs silencieuses

Une douce brise
Une nuit étoilée
Des mots qui glissent
Le long d’une peau hâlée
Des mots prononcés dans le vent
Des murmures au cœur de la nuit
Des mots qui redonnent Vie
Et qui font battre le cœur, rapidement.
Des mots qui résonnent dans le silence
Des mots qui brisent la souffrance
Des mots qu’on a confiés à l’encre
Et qui, de la vie, font lever l’ancre.
Des mots sur mes maux.
J’ai besoin d’aide pour être
J’ai besoin d’aide pour renaître
Car, il y a des choses qu’on n’oublie pas
Qui nous suivent au pas.
On entend ces mots dans la nuit
On les entend dans le silence.
J’ai confié mes peines à la nuit
Et mes peurs au silence.
Je ne vous oublie pas, l’aimé
Car mes premières amours vous appartiennent
Je penserai à vous à chaque fois
Car à vous s’adressent mes poèmes.
Pensez à moi en silence
Je vous aimerai tendrement
Je confierai mes baisers au silence
Et ils redonneront vie à votre cœur, aimablement.

          Loïce Cloboé, Liberscribes

Photo Credit: Pinterest