“A l’école

On t’apprend à te mettre en rang, tu ne dois surtout pas en sortir.
On te demande de t’asseoir à la même place toute l’année.
On te commande d’écouter.
On te pousse à la compétition.
On te fait croire que tes notes déterminent qui tu es.

On ne te dit pas que tu es à part, différent et que cela fait de toi quelqu’un d’unique.
Que peu importe tes résultats scolaires, tu es merveilleux et bourré de talent.
Que tu as le droit de t’exprimer et de laisser aller tes émotions.

On te parle de gaz, d’électricité, de l’éolien … Sans jamais te dire que tu es toi même énergie, comme tout ce qui t’entoure. On ne te dit pas que ton énergie vitale est alimentée par les énergies cosmiques et telluriques.

On te parle de l’appareil reproducteur et des organes sexuels, sans s’attarder sur le respect de soi et le côté sacré de la sexualité. On ne te dit pas que ton corps est un temple et que personne n’a le droit d’y toucher sans ton autorisation.

On te colle un masque sur le visage et t’ inonde les mains de gel hydroalcoolique, sans te parler de la façon de booster naturellement ton système immunitaire et de rester en bonne santé. Sans te dire que la respiration est un facteur indispensable et primordial pour ton bon développement.

On t’apprend la performance, la richesse financière des pays industrialisés, sans te souligner que la plus grande richesse est dans ton cœur et s’appelle l’amour. Que peu importe la somme figurant sur ton compte en banque, si ton cœur est plein d’amour, tu seras bien plus riche que certains millionnaires.

On te parle rapidement de pays du tiers monde où les gens meurent de faim et sont souvent en guerre, sans t’expliquer que ton propre pays leur vend les armes avec lesquelles ils s’entretuent et qu’il serait facile d’enrayer la faim dans le monde, si c’était rentable. Que la vie de certains vaut bien moins qu’un baril de pétrole ou un kilo de lithium…

On te parle d’éducation civique, de droits et de devoirs en tant que citoyen, alors que nos élus, nos élites, les bafouent chaque jour qui passe. Que tu dois respecter les règlements, de l’école, de la cantine alors que les puissants de ce monde ne respectent rien ni personne.

On te parle rapidement des saisons et des cycles de la nature, sans t’expliquer que cela influe sur ton organisme et qu’il est important de respecter son environnement. Que l’humain est un hôte de la Terre et non son maître. Que Gaia est notre mère nourricière et qu’en la détruisant peu à peu, l’homme court à sa propre perte.

On te donne une carte avec les planètes de notre système solaire sans t’expliquer que tu es constitué de poussières d’étoiles et que tu es relié à l’immensité du cosmos. Que chaque vibration de l’univers a une incidence sur ta propre énergie et vice versa.

Écoute mon enfant, ce que te disent les grands. Mais ne crois rien. Découvre les non dits derrière les leçons classiques, les choses cachées derrière les prétendues vérités. Interroge toi sur tout. Ne prends rien pour acquis. Jamais.
Ouvre grand tes yeux et ton cœur et explore par toi même les mystères de la vie.”

Patou Llech

Photo Credit, Internet