Être humain

Entre deux vies j’essaye de me refaire
Me créer une personnalité assez humaine à leur frais
Mais là le vrai moi en paye le prix un peu trop cher.
Je sais qu’ils n’ont jamais voulu de moi ni de mes confrères.
Mais on a une tâche dont on ne peut se défaire.
C’est clair qu’un beau jour ils essayeront de nous chasser de la terre.
Cette planète qui en réalité n’a jamais été la leur.
Je sais qu’être humain coûte un peu trop cher.
Voilà bien pourquoi entre eux les relations sont si amères.
Parce qu’ils ont du mal à admettre qu’ils sont des frères.
Ces humains qui n’hésitent pas à se faire la guerre.
Le pire est que c’est la même rengaine terrestre
Le culte du pouvoir, de l’argent, de la manipulation et qu’est-ce que j’en sais.
Et comme si ça ne suffisait pas, ils appellent ça être
humain donc libre de faire des erreurs quoique bêtes.
Je sais que ce ne sont pas vraiment nos affaires
Mais comme l’ancien l’a dit, il faut qu’on sauve l’espèce.
Même si on n’est pas obligés d’être l’un des leurs.
Aller, viens frère, il faut qu’on se libère de leurs chaînes
Je ne veux plus être humain, à quoi est-ce que ça sert?
A plus L’humain.

Paterne Freeman Shadowriter, Entre Deux Vies, Poetry

Photo Credit: Em’Art