Pour le meilleur,
Et pour le pire:
<<Je te trouve magnifique,
Parmi ces démons angéliques.>>

Malgré tout.
Tu as aimé un voyou.

Et au-delà des ennuis,
Tu as pu te faire des amis.

C’est surprenant,
Venant de quelqu’un, comme toi,
Qui n’adore pas les méchants.

Tu m’as souri,
Et mon cœur a fleuri.

Avant, j’ai très souvent persécuté certaines idéologies.
Parceque quoi, je ne croyais pas à la magie.

Mais voilà, tu es apparue
Quand je n’avais plus de buts.

Pour ainsi, redéfinir mes idéaux de vie,
Qui font toute ma psychologie.

Comment pourrais-je me séparer de toi,
Si tu es celle pour qui je suis enfin moi?

À moi je pense, victime de mon égoïsme.
Alors qu’à moi tu penses, toujours attachée à ton sens de l’altruisme.

Puisque perso, je préfère jouer solo.
Toi, t’adore faire partie du binôme.

Fais donc de moi, l’homme le plus heureux,
Dans un monde qui grouille de malheureux !

Ils disent que j’ai de la chance.
Même si pour moi, ce n’est qu’une coïncidence.

J’ai horreur de l’inéluctable.
Mais avec toi, tout entre en résonnance.

Ton amour nous rend si invincibles,
Puisque ce que nous ressentons, à leurs yeux, est si visible.
Et comme je te le dis, ça restera notre utopie
Le genre d’histoire qui défie la normalité de la vie.

             MasterSchtroomes, Liberscribes

Photo Credit