“The sad truth about most of the lecturers teaching in some countries is the overzealous power they believe to have over their students.”

C’est triste et révoltant la façon dont certains docteurs qui enseignent à l’université traitent leurs étudiants.
On pourrait penser à tort que c’est la faute aux étudiants quand certains finissent par se comporter mal avec ces enseignants.

Je ne m’érige pas en donneur de leçon mais il faut voir le fond des choses.
Personne ne semble s’en préoccuper or c’est tristement vital pour l’avenir d’une nation.
C’est à se demander s’ils (enseignants-docteurs) se préoccupent de l’héritage émotionnel qu’ils laissent dans les cœurs de tous ces étudiants.

Nos professeurs à l’université nous enseignent beaucoup de choses et nous leur en sommes éternellement reconnaissants. Ils sont en partie les piliers de notre avenir et de celui de nos nations.
Ils sont des légendes. Enfin, je veux dire pour quelques-uns.

Aujourd’hui, c’est triste de constater que cent étudiants sur cent vous diront que quatre sur six de leurs professeurs leur font se sentir ridicule et insignifiant quand ils les rencontrent.
Mais pourquoi ? Pourquoi ?
Je me permets de ne pas aller dans les détails.

A tous les professeurs si humbles, source d’inspiration qui encouragent et aident leurs étudiants à réussir, messieurs, mesdames, nous sommes fiers de vous. Vous êtes des légendes.

A tous les autres qui ridiculisent leurs étudiants, merci. D’une certaine façon, vous êtes une source de motivation pour eux. Mais souvenez-vous d’une chose. Le doctorat ne fait pas de vous un dieu. Ce n’est qu’un diplôme, rien de plus…

La plupart de vos étudiants vous font croire qu’ils vous respectent juste parce qu’ils tiennent à avoir leur diplôme.
Dites-moi, comment comprendre que des étudiants soient heureux après le décès de l’un de leurs professeurs ? Ou ça ne veut pas dire grand chose à vos oreilles…

J’ai rencontré de grands professeurs. Leur humilité est le socle de mon dévouement.

Paterne Freeman Shadowriter, Liberscribes
.