Toute seule les soirs,
Je reste dans le noir,
Et je repense à notre histoire,
Que j’essaie de bannir de ma mémoire.

Je te voyais comme mon âme-sœur,
Car tu étais mon unique bonheur,
Et malgré ces moments d’horreurs,
Tu restais à jamais dans mon cœur.

Cet amour plein de charme,
Où j’étais encore pour toi une femme,
Donnant tout pour rallumer la flamme,
Qui était déjà éteinte par tes larmes.

Ooh oui cet amour si insensé,
N’est désormais que l’ombre du passé,
Même si après tout c’était une réalité,
Il dormira pour toujours dans le passé.

Maintenant célibataire,
Je poursuis ma vie de solitaire,
Et chaque pas sur terre,
Ne sera rien d’autre qu’un mystère.

Désormais tu représentes mon passé,
Je ferai mieux te sortir de mes pensées,
Car sans le savoir tu m’as brisée,
Et puis de moi tu t’es lassé.


Innocentia Houessou, Liberscribes

Photo Credit Pinterest