Day 4
#Réflexion sur l’éducation

Certains ne comprennent pas que l’enseignant a le rôle le plus crucial. Ils le disent mais n’en comprennent pas vraiment le sens. C’est bien ce qui laisse perplexe. Les enseignants sont comme des hackers, des programmeurs, des codeurs, ce sont eux qui écrivent ou sont supposés écrire les meilleures lignes de code dans la machine (le cerveau) de chaque apprenant.

Mais comment écrire des lignes de code adaptées quand tu ne sais pas ce que le monde actuel attend de ces apprenants, quand tu ne sais pas que tu as le pouvoir de créer des changements dont tu vas être fier plus tard.

Quand ton but n’est pas d’impacter, comment laisser des traces indélébiles comme des signatures de hackers dans chacun de ces systèmes que tu as eu la chance de hacker à un moment? Comment? Alors que toute la beauté de lart denseigner est là.

Chaque enseignant devrait comprendre ce qu’il est et l’influence qu’il a. Qu’il soit bien payé ou pas. C’est une affaire de principe de vie et de vision à la base. C’est un investissement à long terme pour ceux qui savent s’y prendre.
Plus tu touches lâme d’un apprenant, plus tu comptes dans sa vie. Guide-le afin qu’il puisse trouver sa voie et sois son maître Yoda sur toute la ligne tout en créant un lien fort et tu verras que ça paye mieux que ton salaire parce que le principe du karma ne ment jamais. L’énergie coule et tout nous revient.

Il faut que ces êtres que je traite de nobles comprennent ce qu’ils représentent en réalité. C’est alors que nous pourrons petitement y arriver. Parler dun vrai développement.
Au lieu de ça, on se plaint dans tous les quartiers. On traite la classe dirigeante de tous les noms d’oiseau. Non pas que cette dernière ne le mérite pas. Mais il est important que le focus soit ailleurs. Je sais qu’ils sont mal payés et à leur égard, le gouvernement fait montre d’une ingratitude qui bat toute compétition mais ils doivent adapter leurs vies à certaines réalités.
Je ne peux pas être un enseignant qui gagne 100,000 F CFA le mois et avoir quatre enfants, c’est être un con avant d’être un enseignant. Ça doit se plaindre. Je sais que le gouvernement les utilise mais ils ont aussi leur part de responsabilité quant à la gestion de leurs vies personnelles ce qui a un impact énorme sur tout le reste et leur état d’esprit.
D’ailleurs la question du nombre d’enfants relève d’un débat plus lourd. Surtout en Afrique. Où qu’il puisse se trouver, Dieu doit avoir des regrets. Il n’aurait jamais dû prétendument dire d’aller pour se multiplier sur la terre.
Il y en a qui le prennent vraiment au mot et tiennent à suivre ces préceptes sans pour autant considérer quil y a presque plus de 7,8 Milliard d’hommes sur cette seule planète. Et on se demande pourquoi on a autant de problèmes. La théorie de la population et de son surplus…

In “Le Génocide Intellectuel Orchestré par le Système” Essai sur L’éducation By Paterne Freeman Shadowriter and Clintin Anagonou
A suivre….
J’espère que chacun après lecture voudra bien partager pour l’impact…
Merci…

Photo Credit Pinterest