*****
Life is not very different from merry-go-rounds. There are moments when you’re up, cheering up and enjoying every single moment that you have. Some other times, there are those when you’re totally down, you feel like giving up, your whole world seems to be falling apart, and you feel so much desolate. When such moments appear, you feel like crying, but very often people only show their smiles to the world to a point that very few are brave enough to cry when they need to.

It’s not a crime to feel like crying. It doesn’t make you any less brave. Sometimes, the most courageous thing to do is to be able to cry all eyes out when needs be. So next time you feel like crying because of all the predicaments, all the downs, all the hardships, all the moments of deception, cry, be brave enough to cry but, remember to wipe your tears and stand strong again.

Remember the dream and why you’ve started in the first place. There is no crime in crying. Don’t let the world dictate to you how you can feel and what to do at every single moment of your life. People often think that I have a very strong personality. They might be right. But the thing they seem to ignore is that I too have moments, moments when I cry, ooh, all eyes out. I am strong because I allow myself to cry when needs be.

But I never forget my goal, I never forget my dream, I never forget that I have to be a change, a positive one.
Next time you feel like crying, do yourself a favor and be brave enough to cry. It’s not always about smiling. You may cry to liberate your soul and smile right after it.
God the Universe bless every one of us.
We are powerful beyond measure.

Paterne Freeman Shadowriter

Tu as aussi le droit de pleurer.
*****
La vie n’est pas très différente des manèges. Il y a des moments où tout va bien, moments où vous vous amusez bien et appréciez chaque instant que vous avez. D’autres fois, il y a des moments où vous déprimez complètement, vous avez envie d’abandonner, tout votre monde semble s’effondrer et vous vous sentez tellement triste sans le moindre espoir. Lorsque de tels moments apparaissent, vous avez envie de pleurer, mais très souvent, les gens ne montrent que leur sourire au monde au point où très peu d’entre eux sont assez courageux pour pleurer quand ils en ont besoin. Ce n’est pas un crime d’avoir envie de pleurer. Cela ne vous rend pas moins courageux. Parfois, la chose la plus courageuse à faire est de pouvoir pleurer comme une madeleine quand cela est nécessaire. Alors, la prochaine fois que vous aurez envie de pleurer à cause de toutes les difficultés, de tous les problèmes, de toutes les situations désespérantes, de tous les moments de déception, pleurez, ayez le courage de pleurer, mais n’oubliez pas d’essuyer vos larmes et de rester fort (e). Rappelez-vous le rêve et la raison pour laquelle vous avez commencé. Ce n’est pas un crime de pleurer. Ne laissez pas le monde vous dicter comment vous devez gérer ce que vous ressentez et quoi faire à chaque moment de votre vie. Les gens pensent souvent que j’ai une forte personnalité. Ils ont peut-être raison. Mais ce qu’ils semblent ignorer, c’est que moi aussi j’ai des moments, des moments où je pleure, oh oui, des moments où je pleure comme une madeleine. Je suis fort parce que je me permets de pleurer quand il le faut. Mais je n’oublie jamais mon objectif, je n’oublie jamais mon rêve, je n’oublie jamais que je dois être un changement, un changement positif. La prochaine fois que vous aurez envie de pleurer, faites-vous une faveur et ayez le courage de pleurer. Il n’est pas toujours question de sourire. Vous pouvez pleurer pour libérer votre âme et sourire juste l’instant d’après.
Dieu nous bénisse.
Nous sommes puissants au-delà de toute mesure.

Paterne Freeman Shadowriter
Photo Credit