Tant que le souffle y est
Et que mon coeur en mille morceaux
Encore plein de Jeunesse,
Ivre d’espoir et de rêves
A ses illusions n’aura pas dit,
Au revoir au bord de la mer,
Je voudrais vivre et aimer,
Je voudrais avoir le courage,
Je voudrais tenir tête à l’orage,
Je voudrais faire ce qu’il me demande de faire,
Je voudrais avoir une mentalité de fer,
Inoxydable bien sûr,
Pour vivre en joie et être ce que je suis,
Avancer dans le brouillard sans être sûre de rien
M’enfuir loin de l’humanité sans remords
Et alors regarder le ciel sans m’inquiéter.

Tant que mon pauvre cœur
Avide d’amour, aura encore une once de vie
Tant qu’il battra avec ardeur dans ma poitrine
Tant que je l’aurai en moi
Je voudrais vivre une vie heureuse
Je voudrais bénir la Nature
Courir au gré du vent et danser
Oh oui, danser comme une folle
Ignorer les préjugés et continuer ma course
Etaler mon chagrin sur la page blanche
Et écouter la Lune me raconter ses histoires.

Tant que je serai en vie, je voudrais être heureuse
Courir vers mes objectifs
Même si je suis traitée de folle
Et que le désespoir parfois m’envahit
Je voudrais laisser mes empreintes
Dans le sable fin de la vie
Et laisser d’autres y mettre les pas
C’est pour ça que dans ma poitrine,
Mon cœur encore bat…

Innocentia Houessou, Liberscribes.

Photo Credit: V