J’ai vu le jour qui s’annonce.
J’ai vu la nuit battre en retrait.
J’ai vu le bébé qui nait.
J’ai vécu ce monde immonde.

J’ai vu le temps qui passe
Ses blessures ne s’effacent.
J’ai vu la nature et ses lois
Sa décision toujours reine.

J’ai vu mon pays en guerre
La paix qui s’altère
J’ai vu la joie mourir.
J’ai connu le mot “souffrir”.

J’ai vu l’amour
j’ai vu le glamour
J’ai vu des cœurs qui brillent
Des visages qui scintillent.

J’ai vu beaucoup de choses.
Le bienfait parfois cause
Le malheur et rend moins fier
L’homme au bon caractère.

Oui j’ai vu beaucoup de choses…
Et mon cœur pleure en silence.
Je me prie de garder méfiance
Déjà qu’il dirige le monde , le fric.

Michel Abimato


Photo Credit: Pinterest