Il faudra pendant un moment taire tous tes cris,
L’âme écorchée et le cœur meurtri,
Les larmes rageuses et le dos dagué
Et tout ce que l’être aimé t’a infligée.

Il faudra tu sais, agir sans faire du bruit,
Car une décision sans vacarme apporte un fruit.
Pour penser à autre chose ce soir,
Tu devras te panser d’une autre histoire,
Afin d’oublier tes chagrins si noirs,
Et l’être qui t’a laissée en dérisoire.

T’auras besoin pour colorier tes nuits blanches,
D’une personne loyale qui ramènera à la vie cette branche;
D’une personne vraie qui apaisera les tréfonds de ton cœur;
D’une personne douée qui saura anéantir tes douleurs .

Il te faudra une personne qui passera aux actes et ne s’arrêtera pas aux mots;
Qui ne jugera pas tes cicatrices et soignera tes maux;
Un être qui te fera vivre après avoir été blessée;
Un être qui traversera tes mines du passé.
Et verra au delà de ton coeur désormais blessé.
Il te faudra cette personne qui brisera les forteresses que tu t’es érigée ,
Et qui se sacrifiera pour que tu sois soulagée.

Il lui faudra subir ce calvaire et dompter son ego,
Pour réparer et embellir ce qu’on t’a mis en lambeau .
Pour en terminer avec l’autre qui est parti,
Il te faudra rouvrir à un autre ton cœur qui a durci.

Il devra t’armer,
Te réapprendre tout, jusqu’à savoir aimer.
A nouveau.
Mais avant, il te faudra:
Supprimer tes doutes et ne plus penser au passé
Puis savourer l’attente d’un être à aimer
Qui n’est personne d’autre que TOI…

Oui, TOI.

<<Les mots,ordonnance des maux.>>

Yolande Zénaïde