Ils ont souvent un document en version pdf ou en version papier qu’ils font circuler chaque année après les résultats du bac et ils osent appeler cela “Orientation des nouveaux Bacheliers” C’est une blague là ! C’est quel type d’orientation ? Et ce à quel moment ?

L’autre blague est la fiche qu’on distribue aux apprenants en cours d’année scolaire pour qu’ils fassent des choix. Sur quelle réelle base? Je ne veux même pas parler de ces professeurs “tout puissant” qui en dix ans d’enseignement n’ont jamais demandé à leurs apprenants “Pourquoi allez-vous à l’école ?” Je ne vais pas non plus entrer dans les détails dans cet article.

Lisez plutôt https://shadowritersite.wordpress.com/2018/12/17/no-teacher-ever-asked-me-the-apprentice-of-the-universe/

Ça coûte quoi d’avoir des conseillers académiques Puisque l’argent pour les payer est quand même dépensé chaque année dans de bonnes blagues?

Ça coûte quoi aux géniteurs d’apprendre à être des parents pour avoir certaines discussions importantes avec leurs enfants alors que ces derniers sont encore au bahut?

Quand je pense qu’il y a là dehors des détenteurs de Licence, Master et même de Doctorat qui ne savent pas vraiment pourquoi ils ont ces diplômes. Ils veulent juste finir par avoir un boulot au fond. Comme c’est triste! Et comme Ça on veut amorcer un développement ?

Avec des gens qui font leurs boulots sans passion, des apprenants qui ne savent pas pour la plupart le pourquoi de tout Ça, de ces cours qu’ils doivent mémoriser pour les points sans vraiment les comprendre et les assimiler au fond, des professeurs qui ne savent pas pourquoi ils enseignent si non que pour dire: “garantir un avenir à ces enfants” Quel avenir?

Vous avez des étudiants dans la plupart des universités béninoises qui friment sans grand-chose dans la tête. Des pseudo-scientifiques qui ne font que des exercices d’application.

Des gens qui écrivent au son et autres aussi bien sur les copies que sur les réseaux sociaux. Vous ne me croyez pas? Regardez donc les publications de la plupart de ceux qui viennent d’obtenir le Bac et de leurs pseudo-aînés déjà à l’université. Bref…

Normalement L’Infri devrait pouvoir gérer tous les problèmes liés à l’informatique sur le campus et autres structures publiques. Ça devrait être des stages pratiques pour ces étudiants. L’Epac devrait faire pareil, l’Enam et autres. On ne devrait pas attendre la fin du cycle pour leur demander d’Ecrire un papier pour être diplômé.

Déjà dès la première année, chacun devait avoir un projet, un défi à relever en fin de cycle. Mais c’est plutôt des cités de frime pour la plupart. On crie avec fierté je suis dans une École et c’est tout.

Des gosses de riches qui ne font pas la fac alors que leur passion est là-bas. Non, Ça serait trop pauvre aux yeux des autres alors on choisit une grande école, pour soigner son image. Haha! Bullshit!

Il n’y a pas de labo moderne digne du nom avec tout l’équipement nécessaire et les gens font quand même des semblants de TP. Demandez bien aux étudiants qui subissent Ça pour la plupart, ils vous parleront des conditions et autres.

Certains vont en Sciences Juridiques par fierté et d’autres à la faseg ou autres Facs parce qu’ils ont eu un Bac qui les envoie là-bas sans vraiment prendre en considération ce qu’on veut vraiment faire de sa vie. Il y a bien trop de choses…

La façon dont certaines matières sont enseignées est vraiment obsolète mais on fait quand même semblant. Il suffit juste d’un gros diplôme pour se prendre la grosse tête dans cette délimitation géographique même si la compétence n’y est pas. Ooh non, après tout ils ont toujours fait le culte des diplômes, de la paperasserie et non celui de la compétence, du savoir faire et tout…

L’autre chose qui me fait bien rire de douleur est quand certains professeurs en veulent à leurs étudiants parce que ces derniers sont bien plus doués qu’eux. Ils font tout pour leur rendre la vie difficile quand ils en ont la l’occasion. Ooh c”est une blague là! Et vous espérez quoi?

Des professeurs qui enseignent des langues et qui ont horreur d’entendre leurs étudiants leur parler ces langues sous prétexte que ces derniers font la grosse tête. Mdr! Le but d’un prof n’est-il pas que l’élève soit plus bon que le maître ?

Je ne veux même pas parler de l’éducation financière, de l’ouverture d’esprit, de la culture du rêve, de la quête de marquer sa génération et autres qui devraient être au coeur des modules d’enseignement à tous les niveaux.

Comme je le dis souvent à mes potes, 6 Mois, maxi un an avec la possibilité de former nous même notre équipe, voilà ce qu’il faut pour vous construire un système éducatif digne du nom pouvant amorcer le développement et ajouter de la valeur à chaque individu.

Mais bon on me dira que la politique et autres sont plus importants. Connerie ! Un jour on aura fait ce qu’il faut pour former une autre génération de personnes en mesure de faire les choses comme il le faut. On y travaille. Je n’ai rien contre qui que ce soit mais franchement, n’en avez vous pas marre? Pour vous orienter, lisez plutôt https://shadowritersite.wordpress.com/2019/07/17/la-passion-le-but-et-le-reve-cest-la-cle/ Ça pourrait vous aider.
Bonjour.

By Paterne Freeman Shadowriter

Photo Credit: Pinterest