Un jour je prendrai le large.
Je m’en irai sans regrets ni peine.
Je suivrai la voix du vent et je laisserai son écho me pénétrer.
Je suivrai la voie tracée par l’inconnu au coeur de l’aventure.
Un jour je prendrai le large à la recherche d’un bout de bonheur au coeur du silence des eaux.
Un jour je prendrai le large pour m’éloigner du bruit constant des hommes qui ne veulent rien dire
Alors qu’occupés sont-ils à parler.
Un jour je prendrai le large au coeur des eaux
Pour m’évader, oser respirer et être.


Paterne Freeman Shadowriter