*****
Nègre o vieux nègre
Au service du maître
A coeur tu te donnes.
Nègre o vieux nègre
Prêt tu es à les vendre
Ceux qui erreur ont commis
A cette place ils ont mis.
Nègre o vieux nègre
Toi qui n’as connu que le service du maitre
A la plantation ton coeur appartient.
Nègre o vieux nègre
Toi qui au maître as fait voeu de docilité
Comme une petite chienne abandonnée.
Même si ton peuple doit en payer le prix fort,
Même si après ton départ le sort risque de rester scellé.
Alors que choisir tu peux de te lever
Pour une vraie identité enfin prendre.
Pour le masque du maître jeter
Afin d’embrasser la liberté
Pour laquelle ton peuple t’a élu.
Nègre o vieux nègre
Une déception resteras-tu à jamais?
Être immortel étant le but de la vie,
Déception n’en est pas le synonyme.
Ô déçus doivent -ils être au coeur de l’univers en pleur
Quand tes décisions putassières ils voient.
Nègre o vieux nègre
As-tu déjà reçu ta dernière médaille?
Puisque les tiens une fois encore tu as vendus
A un peuple aux yeux duquel tu restes un esclave.

Paterne Freeman Shadowriter
All rights reserved