****

Dans le chaos, nous avons su créer notre ordre.
Simple amis étions nous quand nous avions trouvé l’amour.
Pour nous, chaque jour comptait.
Excités étions-nous,
Pour un an, faire.
Sur le chemin, des erreurs nous avons faites.
Je t’ai caché des choses parce que j’avais peur de te contrarier
Erreur ce fut.
Croire que je comprenais tout mieux que toi, je n’aurais pas dû.
S’il y a un truc que j’ai compris,
C’est ta perspicacité à mieux cerner les relations féminines mieux que moi.
Peut-être parce que femme tu es.
Je suis naïf, j’ai blessé la seule femme que j’aime alors que j’essayais d’aider.
Mais est-ce que ça suffit pour me quitter ?
Est-ce assez pour ne plus croire en nous ?
Et tout cet amour ?
Allons-nous encore reprendre à zéro ?
Tu dis que je vais trouver une autre,
Et si je ne voulais pas d’une autre ?
Et si je ne voulais que toi ?
Je suis désolé. J’ai merdé.
Si tu m’aimes, sauves-nous,
Dans le cas contraire, vas,
Vas et sois heureuse,
Je ne t’en voudrai plus.
Tout est de ma faute dès le départ.
J’aurais dû être là pour nous.
Comprends que je suis un mec singulier.

Parce que fou je peux être.

By Paterne Freeman Shadowriter.

Photo Credit: Queen Eden