*****
Nous avons la chance d’être la génération la plus libre de l’histoire du monde jusqu’à présent. Si nous ne nous donnons pas le courage de nous battre pour les causes justes, les causes universellement nobles, alors nous vivrons nos plus vieux jours dans le regret et la honte, la honte de n’avoir pas été actifs (ves) dans le torrent de la révolution de notre monde. Ceci est un message que j’adresse personnellement à tous mes frères du monde qui se sentent unis par l’appel de la justice, de la liberté, de l’égalité.
Parlons du génocide monétaire qui a déjà trop duré en Afrique de l’Ouest. Vous êtes d’accord avec moi que les pays de l’Afrique francophone qui ont eu le malheur de se faire coloniser par la France sont toujours dans une situation déplorable. Aux yeux du reste du monde, ces pays n’ont pas vraiment évolué. Ils sont toujours dépendants. Ceci est bien tragique après plus de cinquante longues années de pseudo-indépendance.
Le comble dans tout ça est l’impensable fait que leur économie dépend entièrement de la France. Non, mais où est la logique ? Vous me suivez là ? Comment admettre que la réserve monétaire d’un pays puisse entièrement dépendre d’un autre pays sur un autre continent ? Comment admettre qu’un seul pays ait le droit de véto en ce qui concerne la devise monétaire d’un groupe de pays et qu’une bonne partie des richesses de ces pays puisse servir à financer la caisse d’un autre ? Certains défenseurs du faux risquent de ne pas être d’accord sur ces vérités qu’ils traiteront probablement de fausses allégations, mais voyons les choses telles qu’elles sont. C’est un secret que tout le monde peut garder puisque qu’il est de polichinelle. L’esclavage financier que subissent certains pays de l’Afrique francophone est bien ce qui aliènent en grande partie le développement de ces nations qui à mon avis ont aussi le droit de décider de leurs sorts puisque sur tous les toits du monde, ils sont censés être indépendants. Et si on donnait la chance à ces pays de se développer sans ces chaines qui les attirent vers le bas ?
Le plus tragique élément de cette histoire est que face à cet état de choses, il y a des jeunes qui se disent qu’ils ne veulent pas s’en mêler à cause de leurs affaires ou parce qu’ils veulent être bien vus. Craignos ! Je dis, vous êtes la honte de toute une génération. ‘’if you can’t fight to make history, to better the lives of your people, what impact can you possibly make? If you cannot fight for what you know is right, what do you stand for? Do you really think that that currency and its worth help those countries involved, your countries?’’ Vous êtes bien plus esclaves que vos pères. Ce qui désole le plus est que vous avez le choix contrairement à eux dans une certaine mesure.
Je compte bien revenir sur la question avec plus d’éléments que je tiens à aborder.
A plus,
Ciao, ciao !

Paterne Freeman Shadowriter
Facebook Page/ Paterne Freeman H. Shadowriter
Shadowritersite.wordpress.com
Copyright © 2019 Paterne Freeman H. Shadowriter All Rights Reserved.