#Extrait
****
Les deux dernières semaines qui avaient suivi ma rencontre avec Diarus m’avait sombré dans un chaos émotionnel sans précédent. Je vivais chaque jour avec peine. Les deux femmes qui occupaient mon esprit me manquaient pour différentes raisons. C’était fou. Je n’avais aucune nouvelle. Anick avait décidé de m’ignorer après m’avoir envoyé le test de grossesse emballé. Je la trouvais folle. Je n’avais encore jamais entendu quelqu’un faire une chose pareille pour confirmer une grossesse. Elle avait pris la résolution de ne plus me voir pendant un bout de temps. Elle disait que c’était mieux pour elle et pour le bébé. Bon sang, qu’est-ce qu’elle en savait ?
J’avais besoin de prendre mes responsabilités vis-à-vis d’elle mais elle ne répondait plus à rien et cela me mettait en rogne.
Un soir, je débarquai chez elle sans avertir. Mon cœur et mon intuition me disaient que c’était la meilleure option. Je savais leur faire confiance.
Nous avions passé neuf mois ensemble mais je n’avais encore jamais mis les pieds chez elle. Malgré qu’elle m’ait montré la maison un après-midi pendant qu’on se baladait, j’avais fait preuve de réticence. Elle m’avait invité à plusieurs reprises mais j’ai toujours eu la pétoche de rencontrer les parents de mes conquêtes. Je me disais souvent que le jour où cela arriverait, je serais dès lors esclave parce que je n’aurais plus vraiment la liberté d’être sans penser à eux au cas où leur fille souffrirait. Galère !
On se surprend à prendre des décisions qui nous sont totalement étrangères quand on se retrouve face à des situations qui semblent échapper à notre contrôle. Nous avons tous ces moments-là.
Paterne Freeman Shadowriter
Copyright © 2019 Paterne Freeman H. Shadowriter All Rights Reserved.