*****

Si les denrées alimentaires sont souvent achetées dans les marchés, il est donc du devoir des responsables des différents marchés de maintenir un niveau très élevé d’hygiène dans ces endroits.

C’est triste de réaliser que la notion de l’hygiène n’est pas la chose la mieux partagée dans la plupart des différents marchés de la zone francophone. Quand on sait que  des millions d’usagers vont dans ces marchés pour s’approvisionner, on se demande s’il y a des services qui s’occupent de la santé alimentaire dans ces pays de l’Ouest.

Il y a des cuisines et des coins de vente qui ont traversé des siècles sans subir le moindre changement hygiénique. Et pourtant la santé de milliers de gens dépend de ces endroits.

Questions :

  • Qui contrôle les mets que mangent les apprenants dans nos collèges et lycées ?
  • Qui se préoccupe du respect de l’hygiène de ce qui est servi à nos étudiants dans les différentes universités aussi bien publiques que privées ?
  • Sur quelle base les gens sont-ils autorisés à préparer et à vendre de la nourriture dans nos rues ?
  • Est-ce que la phrase ‘’ Nous sommes ce que nous mangeons’’ a un sens pour ceux qui gouvernent ces pays de l’Ouest ?
  • Est-ce que le bien-être des peuples est vraiment une priorité pour ceux qui dirigent ces bouts de pain géographique de l’Ouest ?
  • Est-ce que ces organisations qui n’existent que de nom et qui prétendent s’occuper de la santé alimentaire des peuples vont enfin se décider à fermer boutique ou à vraiment faire leur travail ?
  • Avez-vous déjà surpris certaines bonnes dames avec les condiments à écraser pour préparer à vendre au peuple ? Avez-vous déjà vu l’état des tomates et autres condiments ? #Pourriture ou #Nourriture ?

 

Photo credit : Cappfm.com

Paterne Freeman Shadowriter

Facebook Page/ Paterne Freeman H. Shadowriter

Shadowritersite.wordpress.com

Copyright © 2018 Paterne Freeman H. Shadowriter All Rights Reserved.