• Alors Monsieur l’Ecrivain, voudriez-vous bien nous parler de votre mère?
  • De combien de temps disposons-nous ?
  • Oh prenez votre temps. Nous avons encore une cinquantaine de minutes devant nous ?
  • Vous êtes sérieux ? vous voulez que je vous parle de ma vie en cinquante minutes ?
  • Non, vous avez mal compris, nous voulons que vous nous parliez de votre mère.
  • Parler de ma mère revient à parler de ma vie. Je ne peux pas vous résumer ma vie. Chaque détail compte et j’ai vécu chaque moment, je ne puis donc me permettre de juger de ceux importants à vos yeux. Car voyez-vous, monsieur, tout ce que j’ai vécu a contribué à ce moment. Et ma mère, cette femme, elle était là à chaque moment.
  • Oui, nous vous comprenons mais nous vous demandons juste de parler de votre mère.
  • Une éternité ne suffirait pas. si vous voulez que je vous parle de ma mère, alors demandez-moi d’écrire un livre avec des tomes.
  • Vous êtes vraiment un drôle d’écrivain vous !
  • Je ne vous le fais pas dire.
  • ……….

Quand il s’exerce à écrire en marchant.

Tout un est art. Ecrire aussi.

We write to get better.

28/04/2018- 9AM, on the streets.