*****

**
«La femme est un rêve !
Une femme rêvée, est une femme double ; renforcée par son ombre de la nuit».
Pour moi tu es ce rêve qui me hante.
Mes jours et mes nuits sont remplis de ta présence.
Je me résous à la terrible évidence.
Mon être le plus profond le désire.
Je suis désormais prêt à boire jusqu’à la lie, la coupe de la perversité.
Je serai un bon amant. Fidèle et docile.
J’ai perdu mes moyens.
Je l’avoue.
Je ne peux plus lutter. Je dépose les armes. Je me rends.
Me voilà désormais tout nu devant votre honneur.
Prêt à subir la sentence de son jugement.
L’impudique fils n’attend plus que la sentence.
Puisse-t-elle lui être favorable !
De quel œil pourrais je désormais vous regardez ?
Et de quel œil me verrez-vous ?
Je pensais avoir vaincu le mal.
Mais il était aux aguets.
J’ai commis l’imprudence de le défier.
Me voilà pris au piège.
Quel sera le prix ?
Le prix de mon outrecuidance ?
Maintenant, il ne me reste plus qu’à attendre de subir le sort qui sera mien.

#Mindjignonhou
#in #De #la #perversité #à #l’amour.

By Benjamin Dossa